Les plus belles plages de la Martinique

Les plus belles plages de la Martinique

Les plus belles plages de la Martinique
5 (100%) 1 avi

S’installer confortablement dans un avion tandis que dehors les températures tournent autour de zéro degré et se retrouver après environ huit heures de vol sous un ciel bleu lumineux… Qui ne rêve pas quand arrive la mauvaise saison de s’évader vers des îles paradisiaques ? Située dans l’archipel des Caraïbes, la Martinique est l’une de ces îles qui donnent envie de vacances tout au long de l’année ! Afin d’éviter les inconvénients dus à un réseau de transports en commun qui laisse à désirer, le plus facile est de réserver une voiture de location avant votre départ. Vous pouvez ainsi dès votre arrivée à Fort-de-France partir pour les plus belles plages de la Martinique.

En route pour le sud de l’île et ses plages de rêve

La plage des Salines à Sainte-Anne

La plage des Salines à Sainte-Anne

La plage des Salines à Sainte-Anne figure sur de nombreuses cartes postales et dans pratiquement tous les guides touristiques sur les Antilles. C’est la plage exotique par excellence, telle que la plupart d’entre nous se l’imaginent : plus d’un kilomètre de sable blanc bordé de cocotiers et une eau bleue limpide. C’est l’un des sites naturels de la Martinique qui attirent le plus de visiteurs. Ils seraient environ deux millions chaque année à venir s’y adonner aux plaisirs de la plage. La plupart d’entre eux, touristes et Martiniquais, la fréquentent cependant principalement le week-end. C’est l’occasion de faire la connaissance des gens de la région dans l’une des buvettes de la cocoteraie. Dans la semaine, elle reste une plage plutôt tranquille avec assez de possibilités pour être au calme si on le désire. La route qui mène à la plage des Salines est en bon état et vous y trouvez un grand parking où laisser votre voiture.

Paradis des surfeurs – la côte au vent

Nature authentique dans la presqu’île de la Caravelle

Nature authentique dans la presqu’île de la Caravelle

Même si les plages du sud sont les plus connues, elles ne sont pas les seules belles plages de la Martinique. Après quelques journées passées à vous détendre à Sainte-Anne et dans les environs, vous aurez sans doute envie de bouger un peu et de découvrir d’autres facettes de cette île emplie de contrastes. La côte Atlantique, aussi nommée côte au vent, est celle que choisissent les amateurs de surf et les vacanciers en quête de nature sauvage. En longeant la côte vers le nord, vous atteignez la presqu’île de la Caravelle, une pointe longue de douze kilomètres. Une petite route mène au village de Tartane à partir du bourg de la Trinité. Situé en plein cœur de la presqu’île, ce hameau de pêcheurs a su conserver un charme authentique malgré l’évolution touristique de la région au cours des dernières années. Il est le point de départ pour rejoindre l’Anse Bonneville, un spot de surf apprécié des débutants et des surfeurs confirmés.

Christophe Colomb et Gauguin sur les plages du Carbet

Paysages variés d’une île volcanique

Paysages variés d’une île volcanique

Situé sur la côte caraïbe, entre Saint-Pierre et Bellefontaine, Le Carbet est une jolie petite ville avec un centre historique bien conservé. C’est là que Christophe Colomb débarqua lors de son dernier voyage en 1502. Imaginez lorsque vous marcherez sur la plage de sable noir du Carbet que cet illustre navigateur l’a sans doute déjà foulée il y a plusieurs siècles. La plage de l’Anse Turin offre un cadre idéal pour se baigner et pratiquer la plongée dans des eaux peu profondes. La beauté de cette plage avec vue sur la montagne Pelée a inspiré au fameux peintre Gauguin l’un de ses tableaux. Un petit musée Gauguin est d’ailleurs présent non loin de la plage. Les visiteurs sont souvent étonnés par la multitude de trous parsemés sur la falaise surplombant la plage. Qui penserait qu’ils sont l’impact de boulets de canon tirés par la marine britannique au dix-neuvième siècle dans le but de reconquérir la Martinique ?

Par ordre descendant, les photos Fotolia sont de : © Cyril PAPOT, © Eric BOURBIGOT, © sacacea, © Fabien R.C..